L'armée des 12

Site se voulant apolitique tout en développant des actions et idées visant la promotion de pratiques culturelles originales et conscientes
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cité Métisse 6 et 7 décembre 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sylvain7
Admin
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 23/09/2007
Age : 45
Localisation : bzh

MessageSujet: Cité Métisse 6 et 7 décembre 2008   Jeu 29 Jan - 19:29

Vu qu'on peut plus editer de photos voici le texte de l'intervention du samedi soir qui nous a valu les remerciements de l'organisation de certain(e)s spectacteurs et des brothers d'Origines contrôlées.

Je ne vous donne pas les codes de lecture, à vous d'imaginer 11 clowns dans un espace confluant de 150m2 jouant avec le texte suivant.

Le Clown activisme Samedi 6 décembre, Cholet, Cité Métisse

Bernadette Fayot pour canal mogette :

Chers spectacteurs, bonsoir !
Nous nous trouvons ce soir à Cité métisse, le festival de la solidarité et de la tolérance où déambule cette année une troupa particulièrement bizarre : L'armée des 12 clowns

S'agit-il d'un groupuscule de terroristes méchants ou d'une troupe grotesque et absurde ?
C'est ce que nous allons tenter de découvrir ce soir !

Mais sans plus attendre, je vous présente « Bylb'1 », le président général en chef reconnu de cette armée et sa subalterne désignée et insoumise « Fafounette ».
Enfin et pour ne pas révéler leur identité afin d'éviter toute tentative de fichage, voici : « Bebar », « Biblo », ..., les clowns de cette armée.

Le président : Oyé, Oyé, Oyé

Les clowns : (les clowns entament la chanson) puis MUSICA.

Une armée de clowns mais qu'est-ce que c'est qu'ça ?
Une armée de clowns, mais qu'est-ce qu'ils font là ?
une armée de clowns, mais pourquoi faire tout ça ?
Une armée de clowns, ça sert surtout à ça !

Le président : Oyé, Oyé, Oyé
Moi Bylb'1, général en chef et président général de l'armée des 12 clowns (ton très solennel)

Le vocabulaire militaire (les clowns se mettent en position de salut) est volontaire (les clowns font vol, ils se montrent et se mettent un doigt devant la bouche pour se taire), vous allez comprendu (poil au ...)
A toutes les âmes sensibles veuillez bien rigoler car nous sommes folles et fous. Nous sommes dans le moment, dans l'instant présent et avec notre coeur nous jouons. bref soyez idiots, idiotes voire stupides, rejoignez l'armée des clowns, l'armée des 12 clowns.

Bernadette Fayot : Au nom de qui vous exprimez vous ?

Le président :

La CIRCA : Confrérie Internationale Révolutionnaire (des) Clowns Activistes.,
L'armée clandestine de clowns insurgés et rebelles qui est une armée de fous (le jouant), de rebelles (le jouant, poing levé), de radicaux et racailles, de fourbes et d'esthètes, de raclures et de bidets, d'enfoirés, d'escrocs et traitres, de fous et d'indigents . (poil au ...)

Bernadette Fayot : La CIRCA, voui mais pourquoi ?

Les clowns : PARCE QUE !!!!!!


Le président : (d'un ton très lassé)

Dans ce contexte ou tout va mal, ou les gens ne se parlent même plus, ou l'oppression gagne chaque jour un peu plus de terrain, alors qu'on accentue les différences, les écarts, que tout isole les gens chez eux, dans leurs vies, devant leur télés, nous venons ici à Cholet pour annoncer le métissage, l'échange, le partage dans la joie et la liesse (poil aux ...) et l'allegresse (les clowns se mettent à s'agiter joyeusement)
Nous, clowns (chaque clown à sa manière dit bonjour)

Nous sommes clandestins et clandestines ;
Car nous refusons le spectacle de la célébrité (les clowns se montrent et font non de la tête), car nous montrons que nos mots, nos rêves, nos désirs sont plus importants que notre biographie, car nous rejetons la société de surveillance (des clowns prennent des photos, d'autres filment).

Chanson et Musica

Bernadette Fayot : Vous êtes un peu rebelles, non ?

Le président :

Nous sommes rebelles :
Car nous aimons l'amour de la vie, nous ne voulons pas changer le monde, mais « notre monde ». Nous désobéirons et déserterons touts ceux et celles qui abusent et accumulent le pouvoir et détruisent la vie (poil au ...)
Nous transformons tout : notre façon de vivre, créer, aimer, rire manget et rire et aimer, rire, frire, aimer, pleurer, jouer et jouer, apprendre, écouter, rire, apprendre des sourires, rire, jouer,aimer, penser (Bug du président Fafounette vient lui tapoter le dos).

Nous sommes clowns :
Ce que nous faisons est idiotement intelligent (les clowns se regardent comme s'ils ne comprenaient pas), nous créons de la cohérence (position les deux pieds ancrés dans le sol) avec de la confusion (les clowns courrent partout, Fafounette les rassemble), nous développons le clown qui est en nous, OUI !!! Celui qui permet de toujours dire OUI (tous les clowns font oui de la tête et l'un d'eux se met à crier oui comme s'il jouissait), car nous pouvons avancer avec n'importe quoi et vers n'importe qui et aller vers tout, vers vous, tous verts, vous, verre, nous, vert, jaune, rouge, balbutiement, bout de ficelle, bilboquet, ... (Nouveau bug du président, intervention fafounette)

Bernadette Fayot : Des rebelles et des clowns, des clowns rebelles, mais pourquoi une armée ?

Le président :

Nous sommes une armée : (sur un ton lyrique, enjoué pas lourd du tout)
Car nous vivons sur une planète en guerre permanente (guerre de l'argent contre le vivant, guerre des armes contre les gens, guerre contre les fleurs, guerre du progrès contre le vivant, guerre nucléaire, guerre chimique, guerre des nerfs, gueguerre à Mémère, guère plus).
(Sur un ton sérieux) Nous sommes en guerre : l'armée des 12 clowns !
(ton de nouveau enjoué ) Le combat requiert de la solidarité. Notre guerre est absurde car nous, les clowns, sommes pathétiques et que , en groupe nous sommes une force dangereuse.

Bernadette Fayot : Un combat solidaire, une armée clownesque, Comment qu'vous faîtes ?

Le président :
La fête est permanente (tous les clowns font triste mine ne comprenant pas), La vie est fête (là les clowns comprennent et partent en liesse un pau partout).

Bernadette Fayot : Il me semble que vous ne repondez pas à la question. Je reformule : Autrement dit, quel est votre mode de fonctionnement ?

Le président :
La CIRCA fonctionne sans chef et sans centralisation. Les clowns fonctionnent sous la forme de « troupeaux de clowns », soit des groupes affinitaires ayant une grande autonomie.

Bernadette Fayot : Enfin, ... oui ... bon ... euh ... mais c'est vous le chef ?!

La président (d'un ton autoritaire) :
La CIRCA fonctionne sous mes ordres, je centralise tout. Les clowns sont mes ministres et font ce que je leur dis de faire.

Fafounette (mégaphone ouvert sans intention que le message soit entendu) :
Vous ne pouvez pas dire ça !

Le président (voix monotone et monocorde) :
La CIRCA fonctionne sans chef et sans centralisation. Les clowns fonctionnent sous la forme de « troupeaux de clowns », soit des groupes affinitaires ayant une grande autonomie. (poil au ...)

Chanson et Musica

Bernadette Fayot : Attendez, c'est pas très clair tout ça !
(Là ça devient le jeu du texte à trou, à chaque fois le président hésite, bloque sur le mot)
(le jeu ne s'est fait quasiment qu'entre clowns mais ça valait le coup quand même)

Le président : Je pense que tout le monde a des réponses !
On ne prétends pas être des ( ) Clowns, nous sommes des clowns qui manifestent. CIRCA vise à rendre l'art de la pitrerie à nouveau dangereuse, à le ramener dans la rue, à se réapproprier son ( ) pouvoir de désobéissance.
CIRCA n'est pas une bande de déguenillés, mais une ( ) armée indisciplinée, une milice d'authentiques fous et folles. C'est une forme d'activisme politique qui unit les anciennes pitreries et l'action directe non-violente.
Nous incarnons ainsi les contradictions de la vie, nous sommes à la fois effrayants et effrayantes, innocentes et sages et ( ) stupides, amuseurs et dissidentes, thérapeutes et ( ) ridicules.



Bernadette Fayot : Ok, vous clownez et en d'autres termes vous jouez. Mais comment vous faites ?

Le président (s'endormant petit à petit) :
On devient clown avec tout son ( ) coeur et ses pieds, l'on joue avec tout et avec chacun. Jouer nécessite de s'abandonner à la spontanéité, d'abandonner toute expectative de succès, de renoncer à la compulsion d'être intelligent.
La culture activiste est souvent paralysée par le désir de bien faire, l'action parfaite freine la créativité ?!?! (etonnement curieux tout en s'endormissant). Le clown sait que tout ( ) problème peut être une solution.
(Le président entre en dormance)

Bernadette Fayot : Qu'est-ce qui légitime votre action ? Je veux dire pouvez-vous nous résumer un peu tout ça ?!

Fafounette (d'un ton très solennel) :
Nous devenons actifs (les clowns s'agitent dans tous les sens 5 secondes) quand les injustices du système, les inégalités, la catastophe écologique ne sont plus ressenties comme inévitables. Nous nous rebellons en consacrant nos vies à la lutte et à la création dun monde meilleur !?!? (les clowns s'arrêtent et interrogent le public sur c'est quoi un monde meilleur ?)
Nous ne sommes pas téméraires mais plutôt courageux. Le courage, c'est le sentiment de force donné par un coeur de chair.
Nous militons avec tendresse, nous faisons la guerre avec Amour

Le président (se réveille il reprend plusieurs fois crescendo et d'un ton très love) :
Nous faisons la guerre avec Amour !

Bernadette Fayot : La guerre avec amour, la guerre avec Amour ! Aouh ! Il est temps de rendre l'antenne ... Un grand Merci à L'armée des 12 clowns. Applaudissons aussi toute l'équipe de canal maugette : Notre caméraman ( ) et au son et à la lumière.
Enfin merci à vous spectacteurs et téléspectateurs et n'oubliez pas : Nous sommes tous des acteurs et responsables dans cette lutte de la solidarité, de la tolérance et du métissage.
Vive la Rirevolution
Quant à moi, je rejoins l'armée des 12 clowns, yiouuuuuuu ...

Chanson et Musica

clown clown clown clown clown clown clown


Hormis ce pestacle nous avons accueillis les gens et désaccueilli aussi
Et le dimanche rebelotte accueil des bambinis et jeux avec eux et familles.

Ce week-end fut très fatigant pour toute la troupe,
Tout y était, échange, partage, émotion, pitreries etc

_________________
Une journée sans sourire
Et même encore pire
Sans pouvoir rire
Est une journée perdue
Offerte sur l'autel déchu
D'un avenir n'ayant pas vécu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://armeedes12.keuf.net
 
Cité Métisse 6 et 7 décembre 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décembre 2008 - Belgique
» Action AUTO MOTO N°162 Décembre 2008
» [Emission TV] Maison à vendre M6 lundi 1er décembre 2008
» MOLKO mâle croisé papillon 11 mois - né le 25 décembre 2008
» MAGISTRAL- OI Poney né en 1984 - adopté en décembre 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'armée des 12 :: Les armées des 12 :: L'armée des 12 clowns :: Des clowns ?!-
Sauter vers: